Les concombres!

DSC_0864

Le concombre est un favori au jardin.  Il fait partie de la famille des cucurbitacées.  Il est originaire de l’Asie du sud et aurait été domestiqué en Inde il y a 3000 ans environ.

Les concombres, tout comme les courges, aiment la chaleur!  On peut partir les semis 3-4 semaines avant le dernier gel (dans des pots de 4 pouces environ, les concombres n’aiment pas qu’on abîment leurs racines)  et les planter au jardin au minimum une semaine après le dernier gel.  On doit faire attention de ne pas enterrer le collet pour éviter les maladies. C’est aussi à ce moment que l’on peut planter les graines directement au jardin.  Les graines ne germeront pas s’il fait froid.  Le temps de germination normal est de 4 jours. On peut devancer un peu les semis en réchauffant la planche  par l’ajout  d’une couverture flottante qui fera un petit effet de serre.  Le concombre pousse bien lorsque les nuits sont autour de 13 °C. Un agrotextile (couverture flottante) directement sur les plants ou a l’endroit des semis direct aide à maintenir cette température.  L’ajout d’un agrotextile permet aussi de protéger les concombres de la chrysolème rayée du concombre qui transmet entre autre la maladie du flétrissement bactérien.  Je conserve l’agrotextile jusqu’à la floraison pour retarder cette maladie qui semble inévitable avec les concombres.

 

patate
Chrysolème rayée du concombre

Je distance mes plants au pied, 2 à 3 pieds entre les rangs.  Mettez une bonne poignée de fumier composté et de compost de poule en granule dans le trou de plantation.  Le concombre est une culture gourmande. Je les cultivent toujours sur treillis, ce qui économise beaucoup l’espace et fait des fruits plus jolie par l’absence d’obstacle lors de leur développement. Ceci évite également leur pourriture par le contact avec le sol.  Je plante au minimum 4 plants pour assurer une bonne fécondation.  Les concombres ont à la fois des fleurs femelles et mâles. Les fleurs femelles sont facilement identifiables par la présence d’un embryo qui ressemble à un mini-concombre.

506

On trouve des variétés de concombres qui sont parthénocarpiques, ils possèdent des fleurs femelles uniquement et sont autofécondes.   C’est souvent le cas des concombres style anglais.  Ces variétés ont été sélectionnées pour la culture en serre.  Par contre la présence de pollen de fleurs mâles rendent les fruits plus amer, si vous choisissez ce type de variété, évitez de planter d’autres variétés qui possèdent des fleurs mâles. On peut alors conserver la couverture flottante même au moment de la floraison puisque les pollinisateurs ne sont pas nécessaires.  Je ne taille personnellement pas les concombres mais ceux-ci résistent bien à la taille, on peut tailler les ‘gourmands’ pour conserver une tige unique sur le treillis. C’est ce que l’on fait pour la culture en serre ou l’on attache les vignes avec une corde pour les cultiver en hauteur.

Il faut cueillir les concombres régulièrement pour qu’ils continuent à produire. Un arrosage régulier et un bon apport en nutriments améliore grandement le goût.

Pour allonger le temps de production, je plante d’abord des transplants, puis deux semaines après, des graines directement au jardin.  Le temps de maturité des concombres varient d’un cultivar à l’autres, de 50 à 70 jours.  Planter des variétés avec des temps de maturité différents permet aussi de prolonger la récolte.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.