Les Oignons

Les oignons, poireaux et la ciboulette sont avec les fleurs que je transplante au printemps (monarde, Gaillarde, Agastache) les premiers semis que je débute.  C’est pour moi le début du potager et de l’attente du printemps! Je préfère de loin partir les oignons de la semence que par des oignonets, j’ai de meilleurs résultats, la qualité des oignonets varient beaucoup selon le fournisseur. Si vous voulez partir avec des oignonets, choisissez les plus petits et les plus denses et semez dans le jardin tôt au printemps.

Les oignons doivent être semés 8-10 semaines avant la transplantation au jardin que je conseille de faire le 15e mai en Estrie (zone 4B), une à deux semaines plus tôt dans la couronne de Montréal. On part donc les semis intérieur de la mi-février jusqu’à la mi- mars.

À notre latitude ce sont les oignions à jours long ou intermédiaire qui feront de beaux oignons l’oignon étant sensible à la longueur des jours. Les semenciers du Québec offrent des variétés bien adaptées à notre climat. On dit jours long puisqu’ils aiment des journées qui allongent jusqu’au solstice, ils formeront de beaux bulbes.

Les semis se font donc de la mi-février jusqu’à à la fin de mars.  On sème les semences à la volée dans un plateau de semis puisqu’il est facile de les séparer pour la transplantation.  Cela permet de semer beaucoup d’oignons dans peu d’espace.  C’est parfait si l’on fait beaucoup de semis. 
Les oignions lèvent en 7-12 jours entre 15 et 26 °C. On garde le terreau humide, sans plus, il ne faut pas trop arroser. Si vous utilisez des lumières à semis 12h de lumière par jour est suffisant.
On coupe les feuilles de l’oignons lorsqu’elles deviennent trop hautes.

Les oignons aiment le soleil, un endroit bien ensoleillé et un sol bien meuble permettra au transplant de bien s’établir.  Il faut d’abord acclimater les transplants aux conditions extérieures 7-10 jours avant la transplantation, laisser à la mi-ombre protégé du vent quelques heures la première journée puis augmenter la durée de jour en jours. Les 2-3 derniers jours laissez les passer la nuit dehors.

À la transplantation j’aime bien transplanter en paquet de trois plutôt qu’individuellement.  C’est plus facile pour le désherbage à la bêche.  Si l’on sème en paquet de trois on doit laisser 12 pouces dans toutes les directions, si  seul entre 4 et 8 pouces.  On plante les oignions à 2 pouces de profondeur environ question de bien eterrer les racines, par contre il ne faut pas semer trop profond, le dessus du mini bulbe doit être au soleil. On peut semer 1-2 plant de camomilles au travers pour ses propriétés anti-fongiques.   

L’oignon et la carotte sont de bons compagnons au jardin, l’oignon éloigne la mouche de la carotte et la carotte crée de l’ombre pour les mauvaises herbes.  On peut semer sur le même rang une rangée d’oignon puis une rangée de carottes puis une rangée d’oignons en laissant une distance de 6-9 pouces entre les rangées.

Lorsque l’oignon est prêt sa tige de feuille se couche par terre et commencent à sécher, on peut alors les déterrer et les laisser sécher au soleil quelque jours pour que la pellicule de protection se forme. 

Pour les petits oignons verts on peut semer directement au jardin au printemps quand le sol est prêt à être travaillé fin avril début mai. On les récoltent alors à la grosseur souhaité.

Les oignons peuvent être affecté par la Teigne du Poireau, une chenille qui fait des galeries dans les feuilles. Vous pouvez traiter au BTK, permis en agriculture biologique puisqu’il attaque uniquement les chenilles et pas les insectes bénéfiques du potager. Il est inoffensif pour les humains et animaux. Lisez bien les instructions avant les utilisation. Sinon il faut couvrir dès le semis d’une couverture flottante pour éviter que les papillons de nuit viennent pondre leurs œufs sur vos oignions, poireaux, ail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.